Description des techniques

LES PLAQUES

Plaques d'argileDes plaques de terre sont réalisées à l’aide d’un rouleau puis assemblées à la barbotine.
Cette technique est rapide, mais ne permet de faire que des pièces géométriques. On peut cependant obtenir des formes cylindriques en roulant la plaque et en assemblant les deux extrémités opposées.

La poterie en colombins est une technique primitive dans l’art de la céramique importée des Amériques après leur découverte par Christophe Colomb. Les boudins qui la composent prirent à cette époque le nom de colombins.
Cette technique permet de créer des formes libres, par opposition aux formes de révolution issues de la poterie tournée. En contrepartie, les pièces montées au colombin sont usuellement plus épaisses et d’une facture plus rustique.

LE  COLOMBINAGE

La technique de la poterie au colombin fut employée par toutes les civilisations primitives avant que ne soit mis au point le tour de potier. Son usage fut repris à l’époque contemporaine par les créateurs céramistes qui cherchaient dans cette technique un mode d’expression proche de la liberté de la sculpture.

Tiré de Wikipédia




L’EMAILLAGE

L’émaillage est un procédé de fabrication consistant à déposer sur un  support, une couche vitreuse, transparente ou colorée. La pièce à émailler est couverte de pigments, en suspension dans une huile volatile, et est ensuite soumise à une température d’environ 800°C: l’huile s’évapore et les pigments fondus sont liés au support. Les pièces émaillées ont une grande durabilité, une grande résistance aux rayures et aux agents chimiques, et sont faciles à nettoyer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cours de poterie enfants ados et adultes